Retour : Presse

Airbus A350 XWB, un projet pilote pour Intespace

Au coeur d’un grand projet industriel réussi comme l’A350 XWB, le dernier né de la famille AIRBUS , on trouve aussi des partenaires plus discrets, plus petits, mais extrêmement impliqués dans la “mise au monde” du premier appareil en matériaux composites de l’avionneur européen.

C’est le cas d’Intespace et de son partenaire DGA-Techniques aéronautiques, entreprises spécialisées dans le domaine des essais de simulation de l’environnement, installées à Toulouse, le berceau d’Airbus. Pour Intespace, au-delà de 5 années passionnantes de plannings très chargés au service du futur avion, cette collaboration est aussi la preuve de l’efficacité de son offre globale de prestations.

De la création du banc d’essais, jusqu’aux dernier s es sais statiques. Pour Intespace, l’aventure a en effet commencé bien avant le premier essai sur la structure de l’avion. Dès 2010, Airbus avait retenu Intespace pour préparer et suivre les essais statiques de l’A350 XWB : avec son logiciel “maison” DynaWorks® et en collaboration étroite avec les services Airbus, Intespace a mis en oeuvre l’application MyTest, un système d’instrumentation et de suivi en temps réels des essais, totalement inédit qui a permis une fiabilité inégalée de la mesure.


Intespace a été également choisi, avec son partenaire DGA-Techniques aéronautiques, pour concevoir et construire l’installation d’essais de structure de l’avion. C’est l’opportunité pour Intespace de valoriser son savoir-faire en ingénierie de moyens d’essais avec cette installation qui a assuré sa mission pendant toute la campagne et vient juste d’être démontée.
C’est là que la structure de l’avion a été poussée au-delà de ses limites sous la maîtrise d’oeuvre d’Intespace pour en extraire le maximum de données avant validation pour son premier vol. Airbus confie aussi à Intespace les procédures de contrôle non destructif sur le specimen essais statiques mais également sur la cellule d’essai fatigue pointe avant pour lequel sont réalisés les essais thermiques et de fatigue au sein des laboratoires de son partenaire DGA-Techniques
aéronautiques.
L’été dernier la campagne est achevée. Le premier vol commercial a lieu en janvier 2015.

 

Télécharger le communiqué de presse

2, rond point Guillaumat CS 64356 31029 Toulouse Cedex